Le système de notation de INCI Beauty... Comment ça marche ?

Temps de lecture : 4 minutes | Publié le 04/10/2018 | Marie (INCI Beauty) | Partager sur

Pour pouvoir attribuer une note sur 20 à tel ou tel produit cosmétique référencé dans notre application, nous avons mis en place notre propre système de notation. Basé sur de multiples recherches et des critères précis, celui-ci nous permet de noter automatiquement chaque nouveau produit scanné et analysé selon les ingrédients qui le compose. Mais comment cette fameuse liste INCI est-elle passée au crible ?

Notre système intègre deux niveaux de notation, le premier se référant aux ingrédients purs et durs et le second au contexte dans lequel ils sont utilisés.

Premier niveau : Les ingrédients

Chaque composant cosmétique d'un produit est scrupuleusement étudié et noté suivant son origine (huile essentielle, procédé de fabrication...) et sa fonction INCI (agent émollient, conservateur, tensioactif...). Selon ces données, une fleur de couleur leur est affectée :

 Ingrédients très corrects

 Ingrédients réglementés ou potentiellement irritants (allergène, alcool, parfum ...)

 Ingrédients plutôt issus de la pétrochimie dont le premier impact est écologique

 Ingrédients controversés, à risque direct pour la santé

Ensuite, la note peut donc être favorisée ou pénalisée par rapport au nombre de fleurs d'une certaine couleur ainsi qu'au mix de certains ingrédients à l'intérieur d'une seule et même composition INCI. La note sera évidemment plus haute si la plupart des fleurs sont de couleur verte. En revanche, si le produit comporte 3 allergènes ou plus, il subit une pénalité ou encore s'il contient au moins 2 perturbateurs endocriniens (suspectés). Ces derniers étant vraiment controversés, la pénalité sera donc plus forte et ainsi de suite.

Second niveau : La mise en situation des ingrédients

En effet, certains ingrédients peuvent avoir une réaction totalement différente sur la peau et la santé en fonction du produit et du contexte dans lequel ils sont utilisés. Voici un exemple concret pour y voir plus clair :

- Les filtres UV dans la crème solaire

Pour bien choisir sa crème solaire, les filtres UV sont considérés comme primordiaux car ce sont eux qui permettent d'absorber les rayons UV et donc de protéger la peau de leurs effets indésirables. Deux types existent : les filtres UV minéraux et les filtres UV chimiques.

Si une crème solaire certifiée bio contient le cocktail Titanium Dioxide et Zinx Oxide (filtres UV minéraux), la note de celle-ci sera avantagée car combinés ensemble, leur action sera beaucoup plus efficace. En revanche, si le Titanium Dioxide fait partie seul d'une composition INCI et d'autant plus employé pour un spray, la liste verra sa note baissée car utilisé de cette façon, celui-ci est controversé (cancérigène possible) à cause de l'ihnalation que ce format (spray) peut provoquer. Nous pénalisons également le fait que ces ingrédients puissent être réduits à l'état de nano particules, cette dimension étant fortement controversée.

Dans le cas d'une crème solaire achetée en grande surface, la plupart du temps, les filtres UV employés sont chimiques. Certains de ceux-ci peuvent être controversés et suspectés d'être des perturbateurs endocriniens. Ces filtres sont néfastes pour l'environnement autant de part de leur fabrication que de leur faible biodégradabilité. Ils peuvent influer à plus ou moins court terme sur notre peau et notre santé. La note des crèmes solaires qui en contiennent est donc pénalisée.

Bien que nous exploitons ces éléments en continu pour tenter d'avoir la note la plus juste possible et donc d'indiquer aux consommateurs les bienfaits ou non de tel ou tel produit, ce système de classification n'est absolument pas figé. Les recherches et résultats cosmétiques et biologiques évoluant constamment, nous nous conformons également à n'importe quelle étude ou nouvelle réglementation qui pourrait voir le jour pour modifier et affiner au mieux notre notation.

Deux élèves ingénieurs de l'école SIGMA Clermont ont aussi contribué au développement de notre application et de ce fameux système en nous aidant sur le référencement des substances chimiques considérées à risque (selon les agences sanitaires européennes et américaines) et en l'enrichissant d'une notation de produits type "nutriscore". Notre collaboration reste continue et permet de nous apporter des données d'autant plus fiables.

Notre éveil reste donc constant afin de proposer une évaluation de produits cosmétiques, certes indépendante mais en essayant qu'elle soit pour chacun, au maximum compréhensible et pertinente.

Pour en savoir plus et accéder à toutes les fonctionnalités

Téléchargez notre application !