Hygiène dentaire

Bien se brosser les dents est essentiel pour se prémunir des caries et des infections bucco-dentaires. Mais doit-on vraiment utiliser des dentifrices à base de fluor ? Le fluor est-il dangereux pour la santé ? Quels sont les ingrédients à surveiller voir à éviter dans les produits d'hygiène dentaire ?

La petite histoire du dentifrice

La première recette du dentifrice nous provient du « papyrus Ebers », l'un des plus anciens traités médicaux que l’on connaît (1500 av. JC) : une concoction à base de miel, de poudre de dattes et de terre de plomb verte y est décrite.

Au départ, on se soucie assez peu de la santé et de l’hygiène dentaire, en privilégiant surtout à ceux-ci l’esthétique et l’haleine. Ce n’est qu’à partir du 18ème siècle que l’on prend conscience de l’action bénéfique de cette préparation sur la prévention de certaines affections buccales ou par exemple, de son intérêt pour lutter contre le scorbut.

Avant d’en arriver au fluor et aux pâtes modernes que l’on connaît aujourd’hui, les hommes sont passés par différentes étapes plus farfelues les unes que les autres : au temps des Romains, l’urine des Espagnols pouvait servir à blanchir les dents et la tête des souris à conserver une haleine fraîche. Ce n’est qu’à partir des années 1950, que les dentifrices à base de fluor commencent à apparaitre. Le premier d’entre eux contient du fluorure d’étain et du pyrophosphate de calcium.

À savoir

Cosmétique ou médicament ?

Aujourd’hui, en dessous de 1500 ppm* (partie par million) de fluorure, un dentifrice est considéré comme un cosmétique, et n’a pas besoin de déclaration préalable avant sa mise sur le marché, il peut être vendu librement en grande-surface, parapharmacie ou pharmacie sans autres justificatifs. Au-delà de ce seuil, il est considéré comme un médicament et doit être validé par une AMM (Autorisation de Mise sur le Marché), qui est délivrée par les autorités européennes (Commission européenne, après avis de l’EMA) ou nationales (ANSM). Dans ce cas, la boîte contenant le dentifrice n’a plus l’obligation de comporter les mentions obligatoires en cosmétique comme la liste INCI, mais elle ne pourra être vendue qu’en pharmacie. Notez qu’un dentifrice de type médicament peut aussi comporter des taux inférieurs à 1500 ppm de fluorure.

* 1500 ppm équivaut à une concentration de 0.15% de fluorure dans la formule

À la une

Tout savoir sur le dioxyde de titane

09/01/2020 - Le dioxyde de titane est officiellement interdit en France en tant qu'additif alimentaire (E171) depuis le 1er janvier 2020. Nous avons voulu en savoir plus sur sa provenance, son ...

Top ingrédients

La communauté en parle

L
l.rch
Il y a 1 jour

@shnaloons oui ce masque blanchit bien les dents.
Au début j'éta...

Stefannip
Il y a 3 jours

Beaucoup moins de saignements dentaires avec ce dentifrice, bon g...

L
liberation
Il y a 3 jours

Ok mais le tube en aluminium, ça ne choque personne ?????

-Luppa
Il y a 4 jours

Avant j'avais l'impression de m'étouffer avec tous les autres den...

erza57
Il y a 5 jours

J'ai testé comme ça pour voir et je suis bluffé car j'aime bien l...

Téléchargez notre application !