C'est quoi la différence entre une eau micellaire et un nettoyant classique ?

Temps de lecture : 2 minutes | Publié le 15/01/2019 | Jean (INCI Beauty) | Partager sur

L'eau micellaire a été inventée en 1991 par les laboratoires Bioderma. Comme son nom l'indique, elle contient des micelles formées par des tensioactifs "non ioniques", c'est une eau qui permet un nettoyage efficace, tout en douceur et sans rinçage.


(c) INCI BEAUTY

Les tensioactifs sont des molécules détergentes, que l'on retrouve dans tous les produits lavants. Ils sont formés d'une tête ronde et d'un corps allongé : la tête est dite hydrophile, c’est-à-dire qu’elle aime s’accrocher à l’eau, alors que le corps hydrophobe est dit lipophile, et affectionne plutôt la graisse. A partir d'une certaine concentration, les molécules tensioactives s'organisent sous forme de sphères, que l'on appelle des micelles. Dans un milieu aqueux, la tête est orientée vers l'extérieure de la sphère alors que le corps se concentre vers son centre.

Lorsque vous utilisez un gel douche, des micelles se forment en présence de l'eau de la douche et emprisonnent avec elles les graisses, qui partent ensuite à l'égout. Dans ce cas, la formation des micelles se produit pendant le nettoyage en réaction avec l'eau.

Dans le cas d'une eau micellaire, les micelles sont déjà formées dans le produit, du coup plus besoin de liquide, les impuretés non miscibles à l’eau sont « emprisonnées » puis éliminées lors du passage du coton. Les eaux micellaires utilisent des tensioactifs doux, plus respectueux du PH de la peau, qui nettoient sans déterger : le FHL - filtre hydrolipidique de la peau est alors préservé, ce qui n'est pas le cas avec la plupart des nettoyants classiques. Néanmoins, même si l'eau micellaire est indiquée sans rinçage, il est préférable de nettoyer la peau après usage, pour éviter que des résidus ne persistent.

La formation de micelles se détermine par la CMC (Concentration Micellaire Critique) propre à chaque tensioactif. Elle correspond à la concentration de tensioactif qu'il faut pour que les micelles se forment spontanément, celle-ci peut varier en présences d’autres composés (ex alcool, autres tensioactifs …) ainsi que de la température.

Les tensioactifs les plus utilisés dans les eaux micellaires sont des dérivés de sucres côté bio (DECYL GLUCOSIDE, CAPRYLYL/CAPRYL GLUCOSIDE ...), et des PEG du côté des produits un peu plus synthétiques (PEG-40 HYDROGENATED CASTOR OIL, PEG-6 CAPRYLIC/CAPRIC GLYCERIDES, PEG-7 GLYCERYL COCOATE ...). Le tensioactif non ionique que l'on retrouve le plus souvent est le POLOXAMER 184.

Pour en savoir plus et accéder à toutes les fonctionnalités

Téléchargez notre application !