Avis final du CSSC sur la sécurité de l'HYDROXYAPATITE (NANO)

Temps de lecture : 2 minutes | Publié le 13/04/2021 | Jean (INCI Beauty) | Partager sur

Le comité scientifique européen (CSSC) vient d'émettre une opinion finale concernant l'utilisation de l'hydroxyapatite sous forme de nanomatériaux dans les cosmétiques. Il conclut qu'il ne faut pas utiliser le HAP NANO dans les produits cosmétique, en raison de données insuffisantes et d'un risque potentiellement important de toxicité.

Voici la traduction des conclusions de cet avis :

Compte tenu des données scientifiques fournies, le CSSC considère-t-il que le nanomatériau Hydroxyapatite est sans danger lorsqu'il est utilisé dans des produits cosmétiques dermiques et oraux sans rinçage selon les concentrations maximales et les spécifications indiquées dans la liste ci-jointe, en tenant compte des conditions d'exposition raisonnablement prévisibles ?

Après avoir examiné les données fournies et d'autres informations pertinentes disponibles dans la littérature scientifique, le CSSC ne peut pas conclure sur la sécurité de l'hydroxyapatite composée de nanoparticules en forme de bâtonnet à utiliser dans les produits cosmétiques de soins bucco-dentaires aux concentrations et spécifications maximales données dans le présent avis. En effet, les données / informations disponibles ne sont pas suffisantes pour exclure les préoccupations concernant le potentiel génotoxique du HAP-nano.

Le CSSC a-t-il d'autres préoccupations scientifiques concernant l'utilisation de l'hydroxyapatite sous forme nanométrique dans les produits cosmétiques ?

Bien que la forme des particules dans le HAP-nano considérée dans le présent avis soit signalée comme étant en forme en bâtonnet, le CSSC est conscient que, selon le processus de fabrication, des nanoparticules HAP en forme d'aiguille peuvent également être produites. Les informations disponibles indiquent que le HAP-nano sous forme d'aiguille est préoccupant en ce qui concerne la toxicité potentielle. Par conséquent, le HAP-nano en forme d'aiguille ne doit pas être utilisé dans les produits cosmétiques.

Comme détaillé à l'annexe I, le CSSC conclut qu'il y a lieu de craindre que l'utilisation de HAP-nano dans les produits cosmétiques puisse présenter un risque pour le consommateur. Le CSSC sera prêt à évaluer à l'avenir toute preuve fournie pour soutenir une utilisation sûre de ce matériau dans les cosmétiques.

Source :

Pour en savoir plus et accéder à toutes les fonctionnalités

Téléchargez notre application !

INCI Beauty est un projet indépendant. Pour le soutenir, vous avez la possibilité de faire un don. Merci.