L'Europe évaluera 31 substances chimiques en 2019 dans le cadre de REACH

Temps de lecture : 2 minutes | Publié le 21/03/2019 | Jean (INCI Beauty) | Partager sur

L'agence chimique européenne (ECHA) vient d'actualiser son plan d'action communautaire (CoRAP) pour l'évaluation d'une centaine de substances chimiques sur 3 ans, dans le cadre de la réglementation REACH (des susbtances chimiques). Pour 2019, ce sont 31 substances qui seront mises à l'épreuve et soumises à une évaluation (par les Etats-Membres). Celle-ci a pour objectif de déterminer si une substance présente un risque pour les personnes ou l’environnement.

Les substances ont été sélectionnées en fonction des préoccupations liées à leurs propriétés potentiellement dangereuses (présumées) : ce peut être des sensibilisants, des substances persistantes, bioaccumulables et toxiques (PBT), des substances cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques (CMR) ou des perturbateurs endocriniens. 

Pour ce qui concerne les cosmétiques en 2019, parmi les 31 molécules chimiques de la liste, nous en avons identifié 6 qui concernent les produits cosmétiques :

- CI 12085 (CAS 2814-77-9) : Ce colorant rouge de synthèse est utilisé principalement dans les rouges à lèvres et les vernis à ongles. Il sera évalué par l'Allemagne - Suspecté d'être CMR, PBT/vPvB.

- RESORCINOL (CAS 108-46-3) : La résorcine est utilisée en tant que teinture dans les colorations capillaires (ColorIndex : CI 76505). Elle sera évaluée par la France (ANSES) - Suspectée d'être un perturbateur endocrinien.

- CI 77288 ou CHROMIUM OXIDE GREENS (CAS 1308-38-9) : ce colorant vert d'origine minéral est très utilisé dans les maquillages. Il sera évalué par la France (ANSES) - Suspecté d'être reprotoxique, sensibilisant.

- SODIUM CHLORITE (CAS 7758-19-2) : Très peu utilisé, on le retrouve principalement dans les produits d'hygiène dentaire. Il sera évalué par la Hongrie - Suspecté d'être mutagène et reprotoxique.

- CI 11710 (CAS 6486-23-3) : Ce colorant jaune de synthèse est très peu utilisé en cosmétique (2 produits en contiennent dans notre base). Il sera évalué par l'Italie - Suspecté d'être PBT/vPvB.

- DIPROPYLENE GLYCOL DIBENZOATE (CAS 27138-31-4 / 94-51-9). Cet ingrédient sera évalué par la Létonie - Suspecté d'être reprotoxique.

 

Pour Rappel :

- CMR : Cancérigène, Mutagène (peut provoquer des mutations génétiques), Reprotoxique (Toxique sur la reproduction)

- vPvB : substance préoccupante très persistante et très bioaccumulable (qui s’accumule dans l’environnement) 

- PBT : substance préoccupante persistante, bioaccumulable et toxique

Source :

ECHA - Community rolling action plan (CoRAP) update covering the years 2019, 2020 and 2021 (PDF)

 

Pour en savoir plus et accéder à toutes les fonctionnalités

Téléchargez notre application !